Demande du 3 juillet 2018, par Yvan-M. Roy, afin de conserver le caractère patrimonial de l’ancien domaine de Rodolphe Audette

Lévis, le 3 juillet 2018

À l’attention du Comité de démolition

Ville de Lévis

Objet : Maison Rodolphe-Audette – Démolition et projet de remplacement

___________________________________________________________

Bonjour,

Je suis le propriétaire à Lévis d’une maison patrimoniale dans la Côte du Passage, dans le Vieux-Lévis. Depuis juillet 1987, je milite en faveur de la conservation de l’image traditionnelle de Lévis. J’ai travaillé de 1965 à 1968 pendant l’été pour Parc Canada comme guide touristique sur les sites de trois Fortifications, soit Fort Lennox, Fort Chambly et Fort Côteau-du-Lac. Depuis 2012, j’offre des services d’hébergement dans lesquels j’ai accueilli plus de 500 touristes, en majorité des étrangers provenant de partout au monde, d’aussi loin que la Chine, la Corée, l’Australie et la Nouvelle-Zélande.  Les touristes que nous accueillons sont comblés par le romantisme qui se dégage du Vieux-Lévis.

Je demande, probablement pour la dernière fois, la conservation et la reconstruction de la Maison Rodolphe-Audette. Dans le cas où le Comité en viendrait faire droit à la demande du requérant, je demande au Comité de rejeter tout projet de remplacement dont l’architecture serait  contemporaine.

Ma justification est la suivante. Depuis 1987, je constate une dévalorisation constante de l’image de marque du Vieux-Lévis par des constructions démesurées (voir p.4) .La construction bientôt au centre de la Traverse d’un hôtel se style contemporain sur 8 étages viendra obstruer entièrement la falaise sur 88 mètres.  La Traverse sera devenue un véritable balconville, d’est en ouest.

Je considère que les services d’urbanisme de Lévis auraient dû recommander au requérant de s’inspirer de l’aquarelle réalisée en 1829 par J. P.  Cockburn qui illustre le  »horse-boat »  et l’auberge de Charles Poiré, l’ancien propriétaire des lieux où se trouve la maison Rodolphe-Audette. (voir en page 2, 3, et 5)

En vous remerciant de votre attention,

Yvan-M. Roy

20, Côte du Passage,

Lévis  G6V 5S7

p.2

IMG_5251

James Pattison Cockburn , l’arrivée en 1829 à Pointe-Lévy du  »Horseboat » * de Charles Poiré. maître-batelier et aubergiste.   * bateau à moulins  – (Galerie nationale du Canada)

 

p.3

Charles Poiré Horseboat- J.P. Cockburn - Collection

Le Horseboat de Charles Poiré quittant le Marché Finnlay, de la Basse-Ville à Québec, en 1829. (James P. Cockburn, Coll. Peter Winkworth, Galerie nationale du Canada)

p.4

Lettre au Soleil

Le 14 juillet 1987, plaidoyer adressé Conseil de Lévis pour assurer la protection de l’image traditionnelle et le respect du cadre patrimonial du  Vieux-Lévis, par Yvan-M. Roy

 

P.s.:  1) La construction des condos Les Rives du Saint-Laurent  a débuté en 1988, et celle des condos Le Diamant Bleu ( Quai d’Orsay) en 1998.

p.5

P.s : 2) Le domaine Poiré-Fraser-Audette

CCI20140531_00000Transmission de titres: Rodolphe Audette avait donc acquis le domaine de son beau-père Thomas Fraser, qui lui-même l’avait  acquis de son beau-père Charles Poiré.

 

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Non classé. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s