Scrutin suffisamment scruté?

Aujourd’hui, j’ai reçu la réponse à la plainte que j’avais logée au MAMROT à propos du processus de scrutin qui a eu lieu en juin, lequel scrutin visait à demander à la population son avis sur la tenue  d’un référendum avant l’adoption du nouveau plan d’urbanisme.

Un conseiller du bureau du commissaire aux plaintes m’a expliqué que le processus était conforme. Que le fait de ne retenir que les numéros de lot était une pratique reconnue et que rien, dans le déroulement du processus, ne pouvait justifier une plainte pour non-conformité.

Il n’a pas pu me confirmer si d’autres personnes avaient également porté plainte au sujet du même processus (ce que je crois).

Je rappelle que lors de ce vote, la majorité des adresses des vieux quartiers du territoire de Lévis n’étaient pas inscrites sur le registre de scrutin, en raison du fait qu’on avait élaboré la liste en fonction des numéros de lots et non pas des personnes habiles à voter ou des adresses civiques et qu’on n’avait retenu qu’une seule adresse par lot (un lot peut contenir plusieurs adresses et des dizaines de personnes habiles à voter).

Je rappelle également qu’à ceux qui ont demandé si leur signature serait valide malgré le fait que leur adresse ou leur nom n’apparaissait pas sur la liste, on a répondu qu’il était impossible de confirmer la validité de leur vote et qu’il serait impossible, après le scrutin, de connaître le nombre de signatures rejetées.

Je rappelle que 1760 personnes devaient voter afin qu’un référendum soit tenu pour demander l’avis de la population avant l’adoption du nouveau plan d’urbanisme. Au terme de ces trois jours de scrutin, 329 signatures ont été recueillies.

Je rappelle que si vous êtes un promoteur immobilier et que vous avez l’intention d’acquérir des propriétés dans les vieux quartiers afin d’y construire des immeubles à condo envahissants et sans respect pour le voisinage, ce nouveau plan vous offre tous les outils pour le faire : très forte densification & marges de recul à zéro dans les quartiers traditionnels.

J’en reste sans voix

(c’est le cas de le dire, puisque malgré mes 35 ans de résidence à Lévis, mon adresse n’apparaissait pas sur la liste).

Christine Belley

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s