Le ‘’Patrimoine du futur’’ dans les Vieux-Quartiers, une approche adéquate … vraiment ?

La ville de Lévis a tenu le 10 juin dernier une soirée consultation afin d’entendre la population sur l’établissement d’un plan particulier d’urbanisme (PPU) pour le Vieux-Lévis. Certains groupes ont suggéré que les nouvelles constructions devraient privilégier une approche novatrice du type : «  le Patrimoine du futur ». Selon ces groupes, les constructions d’aujourd’hui seront le patrimoine du futur et lorsque l’on construit de nouveaux bâtiments ou que l’on fait des ajouts à des constructions anciennes, il faut garder à l’esprit que ces constructions seront les témoins de notre passage.

Voici donc dans le Vieux-Lauzon un exemple récent d’une construction  « Patrimoine du futur 2015 », érigée en annexe à l’ancien Hôtel de ville,  dont les générations à venir  pourront identifier comme témoin de notre passage.

Annexe 2015 à l'ancien Hôtel de ville de Lauzon

Annexe 2015 à l’ancien Hôtel de ville de Lauzon

C’est le Conseil d’arrondissement de Desjardins qui est responsable de l’acceptation ou du refus des plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA) pour le Vieux-Lauzon, comme c’est la situation pour le Vieux-Lévis.

Rappelons que le samedi 18 octobre 2014, la Société d’histoire régionale de Lévis (SHRL) recevait dans la salle de l’Anglicane le conférencier Claude Martel  qui est venu traiter des notions d’Arrondissements  historiques, de Plans particuliers d’urbanisme (PPU) et de Plans d’implantation et d’intégration architecturale (PIIA).  Au cours de son exposé, M. Martel a avancé que pour l’intégration d’un bâtiment nouveau dans un environnement traditionnel, il était de grande importance de respecter l’alignement des toits et la volumétrie des constructions existantes. Pour bien illustrer ses propos, il a fait projeter la photographie d’une nouvelle construction qui avait su bien respecter les critères et  objectifs du règlement sur les PIIA applicable dans le quartier du Vieux-Terrebonne, où se trouve le site historique de l’Île-des-Moulins.

L’ancien Hôtel de ville de Lauzon, construit sur la terre de Guillaume Couture,  forme le noyau du Vieux-Lauzon, avec l’église Saint-Joseph, le Presbytère, le Couvent et le Collège.

Première question : Dans le cas de l’annexe à l’ancien Hôtel de ville de Lauzon, l’application de l’approche  » le Patrimoine du futur » a-t-elle permis de respecter l’alignement du toit et la volumétrie du bâtiment principal ?

Seconde question : L’annexe a-t-elle augmenté ou diminué la valeur patrimoniale du bâtiment principal ?

Troisième question : L’annexe a-t-elle augmenté ou diminué le caractère patrimonial qui est celui des bâtiments environnants ?

CQVL vous invite à former votre opinion sur les effets d’une approche «   Patrimoine du futur » dans les quartiers à très grande valeur patrimoniale de Lévis, notamment dans le Vieux-Lévis.

 

 

 

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Non classé, est tagué , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s