Argumentation à l’encontre de la décision de la démolition

• CONSIDÉRANT que le Comité de démolition (Desjardins) de Lévis a reçu positivement la demande en démolition de la maison de logements situé au 35/37, côte du Passage, à Lévis;
• CONSIDÉRANT que les experts de la ville ont trouvé que la maison de brique de 180 ans est saine et solide dans toutes ses parties, viable à court et moyen terme;
• CONSIDÉRANT qu’avec les subventions gouvernementales accessibles, la preuve a été faite que le propriétaire pouvait corriger la fenestration, réparer la maçonnerie et rénover les loyers pour moins que la moitié du montant de 337 000 $ indiqué par les experts;
• CONSIDÉRANT que le rapport sur lequel s’appuie le comité de démolition est vicié par des erreurs graves et sérieuses au niveau de l’enquête, de l’analyse et des conclusions;
• CONSIDÉRANT qu’il s’agit d’une autre étape dans le processus de dénaturation du Vieux-Lévis par l’ouverture à la construction d’un immeuble d’une volumétrie outrageusement massive;
• CONSIDÉRANT qu’il s’agit d’un autre gaspillage au dépens du potentiel de développement économique du Vieux-Lévis;
• CONSIDÉRANT que la décision est contraire à l’intérêt public qui souhaite la déclaration du Vieux-Lévis comme arrondissement historique;

Le Comité de quartier du Vieux-Lévis déclare que le Comité de démolition a fait erreur parce qu’il n’existe pas de fondements rationnels et objectifs suffisants pour accorder la demande en démolition de l’édifice du 35/37, côte du Passage, à Lévis.

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Argumentation à l’encontre de la décision de la démolition

  1. Martine Villeneuve dit :

    J’appuie tout ces points c’est sûr. Je suis encore sous le choc même si je ne suis pas propriétaire et que je peux changer de quartier dans l’avenir. Je pense que TOUS les lévisiens doivent se sentir interpellés car ils viennent se promener dans le Vieux-Lévis pour visiter les nombreux points d’intérêts. Ce que je vois dans les yeux des visiteurs locaux et des touristes c’est de l’intérêt et de l’admiration quand je les vois monter la côte. Ils s’arrêtent pour observer et pas seulement parce qu’ils sont essoufflés. Est-ce que les grands-décideurs-insensibles-à-nos-arguments sont venus observer les passants qui montent ? Plus tard, plusieurs diront: Voyons comment ça plusieurs habitations authentiques ont laissé la place à ces grosses boites ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s