Résumé du comité de démolition du 18 octobre 2011

Un premier comité de démolition a eu lieu le 18 octobre pour 3 des 4 bâtiments menacés de démolition dans la côte du Passage. Une deuxième rencontre suivra, le 25 octobre, pour le dernier bâtiment, celui du 35-37 côte du Passage.

Nous étions 70 personnes (opposants) bien comptés. Les journalistes disaient aujourd’hui une centaine de personnes. alle comble, des gens debout.

1ère étape:  il y a eu présentation du déroulement de la soirée par M. David Gagné, secrétaire du comité. Les gens de la salle ont été avisés qu’ils n’étaient pas autorisés à parler de demande de reconnaissance de quartier historique lors de cette soirée. De plus, tous les arguments déjà mentionnés sur les lettres écrites par les opposants ne devaient pas être ramenés au micro. M. Gagné a fait un préambule et dès les premières phrases, son propos exposait d’emblée la sensibilité des gens de la ville à ses quartiers historiques et exprimait que la côte du Passage est « la colonne vertébrale » du Vieux-Lévis.

2e-Présentation du projet de M. Garant. Le dessin d’une façade pour les 2 bâtiments réunis a été montré. Quant à l’occupation du terrain en arrière de la façade, il a été dit par les représentants du promoteur que cela était à définir selon les critères de la ville car faire des plans coûte cher.

3e-Présentation du rapport d’expertise par la firme BPR aux frais du promoteur (qui devait choisir parmi 3 noms donnés par la ville). La firme recommande la démolition parce que les bâtiments sont considérés comme étant trop délabrés et même insalubres  pour ce qui est du 36-40. Il n’y avait pas d’images.

4e-Présentation exhaustive par la firme Patenaude-Trempe par un architecte et ensuite un ingénieur, présentation sur power point, photos démontrant le très bon état, étonnant même, de ces bâtiments compte-tenu de leur âge. Explication technique des problèmes relevés. Recommandation de conserver et réparer les bâtiments.

5e-L’avocat de M. Garant a fait un plaidoyer en faveur de la démolition des immeubles.

6e-Audition des opposants ayant envoyé une lettre de contestation préalablement. Puis pour terminer, audition des autres personnes ayant le désir de s’exprimer. Des beaux témoignages du coeur pour certains, des données historiques pour d’autres, l’expression de beaucoup d’insatisfactions, des arguments pour tenter de convaincre le comité de pencher « du bon bord », bref un peu de tout. Puis à travers tout ça, un exposé d’un des locataires du 32-34 qui a conclu en déposant sa demande officielle pour acheter le bâtiment.

Après de courtes délibérations, le comité a décidé de sursoir à sa décision, voulant prendre plus amplement connaissance des documents déposés et annonçant qu’un complément d’évaluation sur les coûts de rénovation et de remise aux normes des bâtiments visés serait demandé.

Des citoyens ont mis en garde le comité de démolition sur le fait que 3 des 4 bâtiments sont abandonnés. Il y a eu vandalisme, une locataire a vu des rôdeurs.

Le comité de démolition dispose d’un délai maximum de 2 mois pour donner sa réponse.

Rose-Lise Lamontagne, pour le CQVL

Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Articles. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s