En matière d’intégration architecturale, La Malbaie et Lévis, quelle différence !

CQVL a appris que lors de la réunion du conseil de la ville de La Malbaie tenue le 9 juillet dernier, la mairesse Louise Lapointe a opposé son droit de véto contre le vote majoritaire des conseillers qui voulaient que soit accepté le Plan d’intégration architecturale (PIA) présenté par le Centre de Santé et des Services sociaux de Charlevoix (CSSS) relativement à  la réfection et la mise aux normes de l’hôpital de La Malbaie.

Dans l’édition du 11 juillet, le journal Le Charlevoisien rapporte que le Comité consultatif d’urbanisme (CCU) avait d’abord signifié son refus d’accepter le PIA du CSSS. Une majorité de conseillers avait rejeté la recommandation du CCU, et voté pour l’acceptation du PIA.  La mairesse Lapointe a alors posé son droit de véto « compte tenu de l’importance du dossier et de l’impact architectural sur le centre-ville de La Malbaie.   « Notre devoir, c’est de faire appliquer nos règlements d’urbanisme…Et il (le projet) ne rencontre pas les critères d’évaluation de notre règlement ». La mairesse a notamment plaidé que la soumission faisait fi du caractère architectural de la rue Saint-Étienne.

Dans l’édition du 18 juillet, le journal précise que la Société d’histoire de Charlevoix partage l’avis de la mairesse Lapointe.  Christian Harvey, président de la société a écrit : « En plus de gâcher l’aspect visuel de la rue Saint-Étienne et de détruire un patrimoine collectif important, il n’est nullement prouvé que ce projet (CSSS) s’avère une nécessité sur le plan de la sécurité ».

À La Malbaie tout comme à Lévis, les propositions menaçant l’harmonie du patrimoine immobilier ancien sont réelles. La mairesse de La Malbaie présente une défense énergique pour assurer la conservation du caractère spécial du centre-ville historique. Hélas ! À Lévis, on n’a pas constaté un tel engagement de la part des conseillers et de la présidence du conseil. Quelle différence et …Pour quelle raison ?

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Articles, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour En matière d’intégration architecturale, La Malbaie et Lévis, quelle différence !

  1. Christin Belley dit :

    Le mécénat est à La Malbaie ce que le promotariat est à Lévis…
    D’où la différence de traitement du patrimoine collectif.

  2. Yvan-M. Roy dit :

    Comment expliquer cette différence entre La Malbaie et Lévis, le mécénat.

    Depuis des années, à La Malbaie, de riches familles soutiennent des œuvres ayant des objets culturels et sociaux, dont la famille du milliardaire Paul Desmarais.

    Depuis 1989, l’Omnium de golf Jackie Desmarais a généré près de 1 million pour le Musée de Charlevoix. Récemment, la famille Desmarais a fait un impressionnant don de 2 millions à la Fondation du Centre hospitalier Saint-Joseph de La Malbaie, le plus important de l’histoire de cet hôpital.

    À Lévis, il y a probablement comme à la Malbaie des mécènes qui parlent dans l’oreille de la mairesse. Mais jusqu’à preuve du contraire, leur intérêt n’a pas semblé pencher du côté du patrimoine historique du Vieux-Lévis.

    À Lévis, le musée du Collège possède des collections exceptionnelles, il faut cependant prendre rendez-vous. Très amateur…! Mécènes recherchés.

    À Lévis, les rues patrimoniales que sont Bégin, du Passage, Wolfe et Déziel sont destinées à la déstructuration par l’entrée en vigueur du nouveau Plan d’urbanisme. Protecteurs recherchés.

    À Lévis, les fêtes historiques de 2011 ont généré un surplus de 800 000 $. Pourquoi ne pas investir dans un véritable musée, ou dans la mise en valeur du patrimoine ancien ?

    Jamais. La mairesse Roy-Marinelli a annoncé plutôt: « Le surplus de 800 000 $ irait comme mise de départ dans la création d’un fond pour les grands événements, auquel la Ville de Lévis ajoutera des sommes supplémentaires. » (Journal de Québec 28 mars 2012)

    ON EST PRÊT À FÊTER ET CÉLÉBRER TOUT EN CAUSANT LA DILAPIDATION DU PATRIMOINE.

    JADIS, NÉRON JOUAIT DU VIOLON PENDANT QUE ROME BRULAIT. RIEN DE NOUVEAU SOUS LE SOLEIL

    Yvan-M. Roy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s