Lévis et la mise en valeur des quartiers anciens

Opinion publiée dans le Journal de Lévis du 19 décembre 2012 en p. 42.

Dans le Journal de Lévis (4.12.12), M. le conseiller Simon Théberge a déclaré que les commerçants ne reviendront pas dans le secteur de la Traverse sans investissements dans les infrastructures. La réaction faisait suite à rencontre citoyenne tenue par un candidat adverse où un participant avait dénoncé l’absence de « ligne directrice » pour ce quartier historique.

Il y a 50 ans, Québec entreprit la rénovation du quartier Petit-Champlain autour de l’idée de reconstruire l’ancienne Place Royale. En 1991, Lévis consulta la population à l’occasion du premier plan d’urbanisme. Un intervenant proposa la reconstruction de la Traverse comme c’était à l’époque d’Alphonse Desjardins (1854-1920). Depuis on ne sait pas quelle sera l’image de marque de la Traverse quand le tout sera complété. On connaît ce qui s’est fait et ce qui ne s’est pas fait depuis. Une note de passage jusqu’ici.

Un plan d’urbanisme vient établir des zones et proposer des lignes directrices pour l’ensemble du territoire. Lorsqu’il y des situations particulières, comme dans des quartiers anciens, les grandes villes du Québec ont adopté des programmes particuliers d’urbanisme (PPU). De Montréal à Saguenay, nos grandes villes ont voulu de tels PPU pour à la fois protéger les quartiers anciens et rentabiliser les investissements. Avec une population de 140 000 personnes (8e rang), Lévis refuse obstinément d’établir quelque PPU pour aucun de ses quartiers anciens. Pourquoi? C’est à n’y rien comprendre.

M. Théberge d’ajouter qu’il ne « …comprend pas non plus la critique d’un citoyen qui estimait que le développement à Lévis se faisait pour l’avantage d’individus au détriment de la collectivité ». Je suis ce citoyen. Je vois dans le Plan d’urbanisme ce nouveau règlement par lequel « Le conseil de la Ville est habilité à autoriser, sur demande et à certaines conditions, un projet particulier de construction (PPC), de modification ou d’occupation d’un immeuble qui déroge à l’un ou l’autre des règlements prévus au chapitre IV de la Loi sur l’aménagement et l’urbanisme et en vigueur sur le territoire de la Ville de Lévis. »  (RV-2011-11-24)

Lévis rejette donc les programmes particuliers d’urbanisme (PPU) et favorise les projets particuliers de construction (PPC), soutenant d’avoir les outils suffisants. Ce n’est pas la ligne d’action retenue par les grandes villes du Québec. Nous voilà ici dans le régime du cas par cas, de l’intérêt individuel aux dépens de l’intérêt commun. Nos quartiers anciens plusieurs fois centenaires vont y passer l’un après l’autre.

Yvan-M. Roy, Lévis

Publicités
Galerie | Cet article, publié dans Liens médias, est tagué , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Lévis et la mise en valeur des quartiers anciens

  1. n3wf0rt1c dit :

    Je dis: le Vieux-Lévis n’appartient pas au conseiller municipal, il appartient à ses citoyens. Pourtant, M. Théberge se comporte comme un homme qui a des projet pour « son » quartier. À qui a-t-il demandé si cela convenait? À ceux qui ont voté pour lui? Ou à d’autres personnes? Vivement une opposition à la ville de Lévis.

  2. Rose-Lise Lamontagne dit :

    Cher Monsieur Roy,
    Merci de communiquer ce témoignage et de rapporter les paroles venant de « notre » conseiller.
    Il semble y avoir tellement de choses, pourtant simples, que M. Théberge ne comprend pas dans sa ville, dans son arrondissement dont il est le « conseiller » (oui, il faut bien mettre ces mots entre guillemets car on ne peut les prendre au pied de la lettre). M. Théberge dit ne pas comprendre! En effet, M. Théberge ne comprend ni l’intérêt réel du quartier qu’il représente, ni la transparence ni la démocratie. M. Théberge comprend très bien pourtant comment contourner ces deux dernières sans en avoir l’air. M. Théberge ne dit pas toute la vérité et le fait en souriant, bon enfant, lorsqu’il annonce qu’il y a préparation d’un PPU en cours à la ville (été 2010 Radio-Canada). Il peut aussi prétendre être le protecteur du patrimoine, tant qu’il n’y joint pas concrètement le geste, cela demeure une image creuse. Il aurait fallu le voir triomphant sur le terrain de la maison rouge, le jour de la démolition de cette ancestrale de la côte du Passage!. Des photos existent qui valent mille mots. M. Théberge est intelligent, de cette forme d’intelligence qui tourne autour des notions de profit, peu importe tout le reste.

    Ce qu’il manque à cette forme d’intelligence habituellement, c’est le respect. Celui de sa propre parole d’abord, et puis le respect des gens, des communautés, du bien-être collectif, celui des choses abstraites ou concrètes comme le passé, l’histoire, le patrimoine, l’environnement, la « richesse collective », celle qui ne se vend pas (qui ne devrait pas se vendre) parce qu’elle appartient à tous justement. Une ville n’est pas qu’une entité économique, c’est aussi un milieu de vie humain.

    On dit qu’on ne doit pas juger un homme sur ses paroles mais sur ses actions. Si le passé est garant de l’avenir, il y a lieu de craindre pour le secteur de la traverse à l’image de ce qui s’est passé dans la côte du Passage, les deux étant en continuité géographiquement, historiquement et dans le temps.

    M. Théberge et ceux parmi les membres du conseil de Force 10 qui pensent comme lui ont aussi rejeté le fruit tant espéré de nombreuses années de travail du ministère de la Culture qui était enfin prêt à accorder le statut d’arrondissement historique à ce Vieux-Lévis. Hommage et reconnaissance s’il en est. Je dis comme vous M. Roy: « Pourquoi? c’est à n’y rien comprendre».

    Mais… peut-être que si on connaissait tous les dessous de ces enjeux politiques, les choses s’éclaireraient!

    Rose-Lise Lamontagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s